Logo de l'ensemble musical Capella Sacra

Notre ensemble

La Capella Sacra est un Ensemble Vocal et Instrumental professionnel international fondé en 2015. Composée d’artistes issus de 15 nationalités différentes et recrutés parmi les meilleurs musiciens européens grâce au soutien de Marie-Thérèse Keller (Soliste Honoraire de l’Opéra National de France, Professeur à l’Ecole Normale de Musique de Paris) et de Vincent Monteil (Directeur de l’Opéra-Studio du Rhin), elle est dirigée par Cyril PALLAUD.

Les chefs-d’œuvre de la musique sacrée sont au cœur de son répertoire, centré en premier lieu sur les créations du 18e siècle. Les productions de l’Ensemble mettent ainsi à l’honneur les grandes compositions sacrées en fournissant un travail musicologique et stylistique approfondi recherchant le timbre et la sonorité les plus adaptés. Depuis 2018, Coline DUTILLEUL a été nommée Manager de l’Ensemble. 

Compte-rendu de presse :
« La Capella brille au firmament des meilleurs ensembles instrumentaux. »
« Quand la musique s’élève bien au-dessus de la simple démonstration de virtuosité »
« Souriant et concentré, en quête de perfection, Cyril Pallaud sculpte la musique. » 

Cyril Pallaud, Direction

Chef de chœur et d’orchestre, Musicologue, Chanteur et Organiste concertiste, Cyril Pallaud est Agrégé en Musique enseignant à l’Université de Strasbourg. Directeur Musical de la Capella Sacra et du Chœur de Chambre de l’Université de Strasbourg, il produit également La voix des anges, émission radiophonique d’Accent 4 dévolue à la musique sacrée.

Ayant reçu une formation complète au sein des Conservatoires de Colmar et Saint-Maur-des-Fossés, il se spécialisa en la prestigieuse Schola Cantorum Basiliensis. Son parcours fut notablement influencé par Eric Lebrun et Lorenzo Ghielmi en orgue, Glenn Chambers (CNSM de Paris), Robert Dumé (Opéra National de Paris) et Marie-Thérèse Keller (Ecole Normale de Paris) en chant, Sofi Jeanin (Radio France) en direction. En 2018, il sera amené à travailler avec Bruno WEIL, successeur de Herbert von Karajan au Mozarteum de Salzbourg. 

Prix de l’Observatoire Musical Français 2010, Prix Talent d’Avenir de la Fondation Alsace en 2011, Léon d’or en 2014, Cyril Pallaud est lauréat du Festival de Saint-Bertrand-de-Comminges et titulaire du Prix Bach-Monsaingeon de la meilleures interprétation des œuvres du Cantor de Leipzig. Conservateur des orgues historiques de Riquewihr et Oberhergheim, il siège au Centre d’Etudes des Mondes Modernes et Contemporains de Bordeaux et intervient régulièrement au sein de colloques internationaux ainsi qu’auprès de l’orchestre philharmonique de Strasbourg comme conférencier.

Depuis 2009, il dirige le Chœur de Chambre d’Alsace et depuis 2015 l’Ensemble Vocal de Saint-Louis. Sa riche discographie, récompensée par la Critique, comprend notamment deux intégrales inédites : celle de Léon Boëllman – en première mondiale, et celle de Georg Muffat.

Cyril Pallaud

Antonio de Sarlo (Florence), KonzertMeister

Né en 1988 à Florence, Antonio de Sarlo créé très jeune un quatuor qui se forma auprès des plus grands noms : Quatuor Mosaïques, Altenberg trio Wien, Smetana Quartet, trio Voces Intimae, Kuss Quartet. Membre de l’Orchestre des Jeunes d’Italie et de la Camerata Strumentale Fiesolana, il se spécialisa ensuite en violon baroque auprès de Giuliano Carmignola, Francesco D’Orazio, Bettina Hoffmann, Riccardo Minasi et Giulia Nuti. Deux figures marquantes de la musique ancienne dont il fut l’élève marquèrent alors le jeune interprète : Erich Höbarth à Vienne et Paolo Cantamessa à Arezzo. 

Diplômé d’un Master en musique ancienne du Conservatoire National de Cologne (D) dans la classe de Richard Gwilt en 2014, il se spécialisa ensuite auprès d’Amandine Beyer, Enrico Gatti, Bernhard Forck, Mechtild Karkow et Susanne Scholz.

Membre en 2013/2014 du European Union Baroque Orchestra avec lequel il fit une exceptionnelle tournée internationale, il se produisit sur scène avec Chiara Banchini, Christophe Coin, Martin Gester, Lars Ulrik Mortensen, Gottfried von der Goltz, Stefano Montanari et Rachel Podger.

Il remporta avec son ensemble « Paper Kite » le premier prix du 14e Concours Biago Marini et se produisit ainsi en 2014 dans le cadre de l’International Young Artist ‘s Presentation d’Anvers (H).

Diplômé en philosophie de l’université de Florence, plusieurs de ses concerts ont été enregistrés par la télévision européenne : BBC, RAI, WDR3, …

Antonio de Sarlo (Florence)

Coline Dutilleul, Manager et Mezzo-Soprano

La jeune mezzo-soprano belge se forme à l'art du chant et du piano dans les Conservatoires Royaux de Mons et Bruxelles ainsi qu'à la Hochschule für Musik und Tanz de Cologne (classe de Cl.Kunz-Eisenlohr). En parallèle, elle continue un coaching régulier en technique vocale avec Catrin Wyn Davies (UK) et avec les pianistes Roger Braun, Raimund Laufen et Ulrich Eisenlohr. Elle suit de nombreuses master classes avec notamment Bernarda Fink, Barbara Hannigan, Natalie Dessay et suivra les académies internationales Britten Pears Young Talent Program, Luzerne Festival Academy, Internationale Bachakademie Stuttgart.

Depuis 2005 elle multiple les expériences et projets musicaux en tant que soliste, chambriste et choriste. Elle participe à de nombreuses productions en Europe avec des maîtres renommés comme Simon Rattle, Jordi Savall, Phillipe Herreweghe, Raphaël Pichon, Yannick Nézet-Séguin, Patrick Davin, Guy Van Waas, Vincent Dumestre, Leonardo Garcia Alarcon. Ces collaborations l’amènent à se produire dans toute l’Europe au sein de festivals et de salles de renom.

En 2014 elle gagne le second prix de l’Internationale Musikwettbewerb Köln ainsi que le prix décerné par l'orchestre de la radio WDR, qui lui donne la possibilité d'enregistrer un disque avec ce prestigieux orchestre. En 2015 elle incarne Miss Jessel dans The Turn of the screw (Britten) au théâtre d'Aachen. Elle intègre l’Opéra Studio de l’OnR en septembre 2015 et participe en 2015-2016 aux productions de Cendrillon et La Cambiale di matrimonio. Cette saison, elle prend part aux spectacles Mririda, Blanche-Neige et Il signor Bruschino.

Coline Dutilleul

Nathalie Godefroy, soprano

Nathalie Gaudefroy commence ses études musicales par le violon et le piano au conservatoire de Strasbourg avant d’'y étudier le chant. Elle se perfectionne sous la direction d’'Udo Reinemann et suit les masters classes de Sarah Walker, Konrad Richter, Helmut Deutsch, Rudolf Jansen, Edith Wiens et Gundula Janowicz. Parmi ses récompenses, notons le premier prix de mélodie et un prix d'’opéra au Concours de Marmande, le premier prix au Concours de Musique de Chambre d’'Arles et le prix de piano-chant à l'’unanimité au Concours International Lili et Nadia Boulanger à Paris. On a pu l’'entendre dans le rôle de Musetta (La Bohème de G.Puccini) et dans un opéra pour enfants autour de contes persans de Iradj Sahbaï. À l'’Opéra de Metz, elle interprète en 2006 le rôle de Cécile Volanges (Les Liaisons Dangereuses de C.Prey) et en 2007 ceux de Virginie (Le Caïd, dir.J.Mercier) et Adèle (La Chauve-souris, dir.C.Schnitzler). Au théâtre de Fontainebleau et à la Péniche Opéra à Paris, elle est respectivement Hélène et Leonora (Aller-Retour et Le long repas de Noël de P.Hindemith). C'’est dans le rôle de Pamina (Die Zauberflöte, dir.D.Ang) qu'’elle commence, à l'’Opéra National de Bordeaux, l'’année 2010. Dans un large répertoire d’oratorios et de musique de chambre qu’'elle affectionne tout particulièrement, elle s’'est produite à l’'Arsenal à Metz, à la Fondation Gulbenkian à Lisbonne, Salle Pleyel à Paris, au Rudolfinum de Prague, au Kultur-Kasino de Bern, au Concertgebow à Amsterdam où on l’'entend aux côtés de U.Reinemann, C. Stotijn et R.Tritschler dans les Liebeslieder Walzer de J.Brahms. Elle chante aux côtés de Steve Davislim et Peter Mikulas à l’'Auditorium National de Musique de Madrid ainsi qu’'au Baluarte de Pamplona dans Die Jahreszeiten de J.Haydn ; à la Cathédrale de Lausanne dans la Messe en si de J-S Bach, le Stabat Mater de A.Dvoràk et le Messie de Haendel ; à Genève et Montreux pour les Passions selon St Jean et St Matthieu de J-S Bach ; au Cloître de Cimiez dans Pierrot Lunaire d'’A. Schoenberg, aux « Musicales de Colmar » .
Nathalie Godefroy interprète les Lieder de Schubert avec l’'Orchestre Poitou-Charentes dir.J-F Heisser aux cotés de T.Bauer aux Folles Journées de Nantes et de Tokyo.
Accompagnée par Marie-Josèphe Jude, elle chante les Sieben frühe Lieder d’'Alban Berg au théâtre de Poitiers et les Lieder de Mozart et Haydn avec la pianiste Vanessa Wagner au Grand Théâtre d’Aix-en-Provence.
Elle se produit avec de nombreux orchestres : Orchestre Philharmonique de Strasbourg dirigé par P.Schneider, Orchestre Symphonique National Tchèque dirigé par T.Guschlbauer (Requiem et Messe en ut de Mozart), Orchestre de Chambre de Lausanne, Orchestre Schweitzer dirigé par Erwin List (Passion selon St Jean et St Matthieu de J-S Bach, Gloria de F.Poulenc), Orchestre Poitou-Charentes dirigé par J.Deroyer (14ème symphonie de Schostakovitch), Orchestre « Les Siècles » dirigé par F-X Roth (Airs de concert de Mozart), le « Gulbenkian Orchestra » dirigé par M.Corboz (Weinachts Oratorium de Bach), le Jeune Orchestre d'’Atlantique dirigé par J-C Malgoire et l'’Orchestre d’Auvergne dirigé par A.Van Beek.

Nathalie Godefroy

Corinne Sattler, soprano

Titulaire d'une Maîtrise d'Espagnol et d'une Maîtrise de didactique des langues, Corinne Sattler étudie le chant au Conservatoire National de Région de Strasbourg avec Michèle Ledroit, puis intègre la prestigieuse Schola Cantorum Basiliensis dans la classe de Rosa Dominguez. Elle y obtient un Master d'interprétation. 

Dans le cadre de cette école, elle a l'occasion de travailler avec Andreas Scholl, Alessandro di Marchi et Dominique Vellard. Elle suit également des masterclass auprès de Margreet Honig, Françoise Lasserre, Gabriel Garrido et Hervé Niquet. 

En 2011 elle est demi-finaliste du « Concours de Chant Baroque de Froville », et en 2012 elle est finaliste du concours « F. Provenzale » de Naples. Sa formation linguistique et musicale la mène à intervenir auprès du Theater Basel en tant que correctrice de français. 

Elle collabore avec de nombreux ensembles de renommée, tels La Chapelle Rhénane, Le Parlement de Musique, Akadêmia, les Chœurs de l'Opéra National du Rhin.

Corinne Sattler

Clémence Faber, mezzo-soprano

Née en 1991, la mezzo-soprano Clémence Faber entre au Chœur d’enfants de l’Opéra de Paris en 2003. Elle poursuit le chant auprès d'Elène Golgevit en parallèle de ses études. Diplômée en 2014 d’un master en Affaires publiques à Sciences Po Paris, elle décide de se consacrer pleinement au chant et entre au Royal Conservatoire of Scotland, dans la classe de Wilma MacDougall. Elle en sort avec un Masters in Vocal Studies en juin 2017. Entretenant un lien particulier pour la musique baroque, Clémence se perfectionne auprès de la contralto italienne Sara Mingardo et étudie en masterclass avec Vivica Genaux. Elle chante l’alto solo du Magnificat de Vivaldi avec Les Cris de Paris (dir. Geoffroy Jourdain. En 2017, elle est finaliste du concours international de chant baroque de Froville. Avide interprète de lied et de mélodie, Clémence a reçu les conseils précieux de Malcolm Martineau pendant ses études au Royal Conservatoire of Scotland. En France, elle se produit au Festival des Arts’Scènes de Nantes dans le cadre de la résidence de Stéphanie d’Oustrac "Les Voix de l’eau". Clémence est lauréate de l’Acadèmia Jordi Savall 2017 : elle vient de se produire avec le Concert des nations au Gran Teatre del Liceu à Barcelone (Fletxa, Las Ensaladas) et retrouvera la Jove Capella Reial de Catalunya dans la Missa pro defunctis et la Missa de batalla de Joan Cererols en avril 2018. Elle se produira cette année à la Philharmonie de Paris avec les Cris de Paris et l’orchestre Les Siècles dans les Nocturnes de Debussy.

Clémence Faber

Camille Tresmontant, ténor

Originaire d’Avignon, il étudie le violon et le chant au Conservatoire de sa ville puis à Nîmes dans la classe de Daniel Salas et Christine Eyraud, d’où il sort diplômé en 2013. La même année, il est finaliste du concours d’opéra de Béziers avant d’intégrer en septembre le CNSMD de Lyon, dans les classes d’Isabelle Germain et de Fabrice Boulanger.

Dans ce cadre il est Paolino (Il Matrimonio segreto). En 2014, il chante les rôles de Giuseppe (La Traviata) et Vincent (Mireille) à l’Opéra de Marseille, puis participe au festival des Nuits de l’Avent à l’Opéra d’Avignon. Il rejoint l’Opéra Studio de l’OnR en septembre 2015 et participe en 2015-2016 aux productions de Cendrillon, Pénélope et Don Carlo.

Il retourne aussi à Marseille en 2016 pour L’Aiglon d’Honegger et Ibert ainsi que pour Madama Butterfly. Cette saison il prend part aux spectacles Mririda, Blanche-Neige et Il signor Bruschino.

Camille Tresmontant

Nathanael Tavernier, basse

Après son cursus de Master à la Haute Ecole de Musique de Genève auprès de Gilles Cachemaille, Nathanaël Tavernier a intégré l'Opéra-Studio / Jeunes Voix du Rhin de Colmar. Il y découvre les rôles comiques, et le bel canto.Lauréat du concours Paris Opera Competition, la Mélodie et les Lieder lui sont un domaine de prédilection. Il remporte notamment en 2015 la Révélation Classique de l'ADAMI.

Sur scène il a notamment joué dans la Dame de Pique, Gianni Schicchi, l’Orfeo. En concert, on a pu l’entendre dans les répertoires baroque et contemporain, mais aussi en oratorio, ainsi que dans la Petite Messe Solennelle de Rossini, le Requiem de Mozart, le Stabat Mater de Haydn, la Messe en Ré de Dvorak ou Pulcinella de Stravinski. 

Nathanael Tavernier

Composition du Choeur

Soprano

  • Camille Chagnon
  • Julie Dey
  • Lilia Dornhof
  • Marlène Esser
  • Sonia Findling
  • Sarah Frick
  • Aisling Kenny
  • Marie-Christine Köberlein
  • Carole Meyer
  • Mathilde Monfray
  • Marie Ronot
  • Corinne Sattler
  • Marion Schürt
  • Eva Soler Boix
  • Olga Vojnovic

Alto

  • Christophe Baska
  • Marie Bochelen
  • Myriam Djemour
  • Elise Duclos
  • Clémence Faber
  • Laurence Hunckler
  • Joanna Jaworowska
  • Léopold Laforge
  • Mathilde Legrand
  • Florencia Menconi
  • Maria Andrea Parias-Lopez
  • Anne Schlick
  • Aiko Sone
  • Marion Thomas 
  • Kim-Marie Woodhouse

Ténor

  • Ronan Caillet
  • Iannis Gaussin
  • Matthieu Justine
  • Nicolas Kuhn
  • Patrick Labiche
  • Jacob Lawrence
  • Christian Lorentz
  • Akinobu Ono
  • Benoît Rameau
  • Laurent Roos
  • Thierry Rossburger
  • Jean-Noël Tessier

Basse

  • Pierre Barret-Memy
  • Romain Bazola
  • Pierre Beller
  • Pierre Bukavec
  • Dominique Burns
  • Santiago Garzon 
  • Fabien Gaschy
  • Francisco Gil
  • Jean-Nicolas Lucien
  • Lionel Ott
  • Breno Quinderé
  • Csongor Szanto
  • Amir Tiroshi

Composition de l’orchestre

Violon 1

  • Antonio de Sarlo (It)
    KonzertMeister
  • Nathalie Carducci (It)
  • Hsu-Mo Chien (Ja)
  • Mojca Gal (Cr)
  • Marta Ramirez (Esp)
  • Isabel Soteras (Esp)
  • Elena Abbati (It)

Violon 2

  • Shuyuan Cheng (Tw)
  • Klaudia Matlak (Pl)
  • Alessia Menin (It)
  • Cécile Muller (Fr)
  • Amandine Beaulieu (Fr)
  • Sayaka Shinoda (Fr)
  • Arthur Beck (Fr)

Alto

  • Alice Bordarier (Fr)
  • Giorgio Chimici (It)
  • Arabela Fernandez Sunyer (PB)
  • Giovanni Simeoni (It)
  • Laurence Wintherlig (Fr)
  • Natalia Duarte (It)
  • Sarà Gomez (Esp)

Violoncelle

  • Kevin Bourdat (Fr)
  • Thomas Chigioni (It)
  • Charlotte Engel (CH)
  • Carla Guals (Esp)
  • Alexandra Polin (CH) 
  •  Adrien Wiot (Fr)

Contrebasse

  • Martine Lambrecht (Fr)

Trombones class.

  • COOPER Keal
  • JAKAB Adam
  • SERAFINI Daniel

Hautbois

  • 1 : Raffaella Bortolini (It)
  • 1 : Elise Nicolas (Fr)
  • 2 : Rachel Heymans (CH)
  • 2 : Ayelet Karni (Is)

Basson

  • 1 : Andrew Burn (Austr.)
  • 1 : GB Graziado (It)
  • 1 : Robin Billet (D)
  • 2 : Julia Marion (Fr)
  • 2 : Cheyenne Häni (CH)

Trompette N.

  • Martin Kaech (CH)
  • Tomohiro Sugimura (J)

Timbale

  • Gabriel Hammersley (CH)

Cor de Basset

  • 1 : Juan Jose Moleroramos
  • 2 : Kayo Nishida

Orgue

  • Guillaume Nussbaum (Fr)

Clavecin

  • Constance Taillard (Fr)

Traverso

  • Isabelle Sainte-Marie